09 mars 2010

j'ai le coeur à l'envers

Message d’amitié, d’espoir et d’utopie adressé à la Mezzanine

La Serre

Je voudrais encore  la lumière

Et  retrouver l’atmosphère

De votre jardin d’hiver

 

Je voudrais toujours vous voir

Et fredonner du Fred Astair

Dans votre jardin d’hiver

 

Les années passent

Qu’il est loin l’âge tendre

Nul ne veut vous entendre

 

Je voudrais le soleil vert

Celui qui brille à la Serre

Même sous la pluie de novembre

 

Je voudrais déjeuner par terre,

Mettre des robes à fleurs

Regarder fleurir l’asphalte

 Au milieu de nulle part

Dans mon jardin d’hiver

 

Je voudrais des bals, et des flonfons

Et de l’accordéon,

Et regarder les yeux ouverts

 Naître des univers

Dans votre jardin d’hiver

 

Les années passent

Qu’il est loin l’âge tendre

Nul ne veut nous entendre

 

Je voudrais revoir la mer

Dévoiler  ses mystères

Embrasser les yeux ouverts

Des  mondes imaginaires

Dans votre jardin d’hiver

 

Mon dieu, qu’il est amer

Que l’on balaie  d’un revers

Toutes les années lumières

De la Serre

 

J’ai le coeur à l’envers

Et ne sais que faire

 

Le temps passe

Qu’il est loin l’âge tendre

Nul ne veut nous entendre

 

Frédérique Bouet

Posté par la mezz à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur j'ai le coeur à l'envers

Nouveau commentaire